Montréal, le 11 janvier 2017 – Avec la plus forte croissance de demandes de consultations en 2016 depuis sa création, la Ligne Aide Abus Aînés (LAAA) s’impose désormais comme une ressource essentielle en matière de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées au Québec. Le Ministère de la santé et des services sociaux a publié récemment son « Analyse de l’efficacité de la Ligne AAA », laquelle s’est avérée « très positive à l’égard de ses services offerts à la population ainsi qu’aux professionnels », rapporte Sylvie Bouchard, coordonnatrice du service.

En fonction depuis octobre 2010, la LAAA a été créée dans le cadre d’un Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes âgées. La ligne répond à un besoin, tant pour la population que pour les intervenants qui ont à interagir avec des personnes âgées. La ligne offre également des consultations auprès de professionnels confrontés à une situation de maltraitance dans le cadre de leur travail.

« Le fait que le volume d’appels de la LAAA soit en croissance en 2016 démontre le besoin urgent d’un tel service », déclare le Dr Lawrence Rosenberg, président-directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal. « La LAAA, un serviceque nous sommes fiers d’offrir aux québécois, va continuer de voir ses appels augmenter, puisque la proportion des personnes âgées dans notre société continue de croître. »

En savoir plus (PDF)

©2017 LA LIGNE AIDE ABUS AÎNÉS