Montréal, le 29 septembre 2017 – La ligne téléphonique provinciale d’écoute et de référence spécialisée pour venir en aide aux aînés victimes de maltraitance, la Ligne Aide Abus Aînés(LAAA),célèbre le 1er octobre 2017 sa 7e année d’existence. La LAAA continue, comme à chaque année, de recevoir un nombre croissant d’appels de la part du public aux prises avec une situation de maltraitance.

« Nous sommes fiers du travail accompli et nous continuerons à lutter contre la maltraitance au Québec », a déclaré la coordonatrice de la Ligne Aide Abus Aînés, Sylvie Bouchard. « Avec le traitement de près de 29 000 appels en provenance de la population, depuis ses débuts, et plus de 1 800 consultations professionnelles, la LAAA s’impose désormais comme une ressource essentielle.», a-t-elle tenu à ajouter.

Il y a eu une augmentation notable des appels à la LAAA au cours des huit premiers mois de 2017. Pour la période du 1er janvier au 31 août de cette année, la LAAA a reçu 3 483 appels de la population, pour une moyenne mensuelle de 435 appels traités. En 2016, pour la période du 1er janvier au 31 août, la LAAA a reçu 2 576 appels de la population, pour une moyenne mensuelle de 322 appels traités. Depuis janvier 2017, les principaux types de maltraitance rapportés à la LAAA sont la maltraitance financière et matérielle (35% des appels traités), la maltraitance psychologique (près de 30% des appels traités) et des cas de violations des droits (15% des appels traités). Enfin, 20% des appels ont comme motif la maltraitance physique, organisationnelle, sexuelle et l’âgisme.

« Depuis son lancement, la Ligne Aide Abus Aînés joue un rôle clé pour fournir une aide essentielle aux aînés vulnérables en situation de maltraitance », déclare le Dr Lawrence Rosenberg, président-directeur général du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal. « Il s’agit de l’une des caractéristiques de notre CIUSSS, soit de fournir aux aînés non seulement des traitements médicaux, mais également une vaste gamme de soins de santé et de services sociaux afin de répondre à leurs besoins changeants dans le cadre de nombre de situations différentes. »

 

©2017 LA LIGNE AIDE ABUS AÎNÉS