• A  A  A  A  
M
Toute personne concernée (aîné, proche aidant, membre de la famille, intervenant, etc.) peut contacter la Ligne AAA de 8h00 à 20h00, 7 jours par semaine. Vous avez accès à des travailleurs sociaux (ou l’équivalent) spécialisés en maltraitance qui peuvent vous offrir :
  • de l’écoute et du soutien;
  • de l’information;
  • une évaluation téléphonique de la situation;
  • une intervention ponctuelle ou de crise;
  • un suivi téléphonique auprès de l’appelant au besoin;
  • lorsque pertinent, une orientation ou une référence vers l’organisation la plus appropriée;
  • ainsi qu’un service de consultation professionnelle aux intervenants.

1-888-489-2287

Pour toute question relative à une situation de maltraitance, nous vous invitons à nous contacter par téléphone pour que nos intervenants puissent vous aider adéquatement en comprenant bien votre situation et vos besoins.

Pour nous joindre :

514-489-2287

ou

1-888-489-2287

La Ligne Aide Abus Aînés (Ligne AAA) est une ligne téléphonique provinciale d’écoute et de référence spécialisée en matière de maltraitance envers les personnes aînées. La Ligne AAA offre des services à différentes clientèles dont la population, les professionnels et les formateurs en maltraitance.

« Il y a maltraitance quand un geste singulier ou répétitif, ou une absence d’action appropriée, intentionnel ou non, se produit dans une relation où il devrait y avoir de la confiance, et que cela cause du tort ou de la détresse chez une personne aînée »

MF (2017). Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2017-2022

Communiqués

15 juin – Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées

15 juin – Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées

Chaque année, le 15 juin, des communautés du monde entier se réunissent pour souligner la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées. Elles sensibilisent le public à cette problématique et encouragent les gens à adopter des comportements bientraitants. Cette journée est l’occasion pour la Ligne Aide Abus Aînés de renouveler son engagement à lutter contre la maltraitance, un appel à la fois.

Joignez-vous à nous pour commémorer le 15 juin :

  • Portez du mauve pour aider à sensibiliser votre communauté à la maltraitance envers les personnes aînées ;
  • Communiquez avec les personnes aînées de votre entourage (amis, familles ou voisins) afin de prendre de leur nouvelle ;
  • Parlez de cette journée et de l’importance de la sensibilisation dans la préservation du droit fondamental de nos aînés de vivre dans la dignité, à l’abri de la maltraitance, sous toutes ses formes;
  • Visitez notre site Web et notre page Facebook afin d’avoir accès à plusieurs outils de sensibilisation.

Si vous avez des inquiétudes par rapport à votre situation ou à celle d’une personne aînée de votre entourage, appelez-nous au 1 (888) 489-2287. Nous sommes ouverts tous les jours, de 8h à 20h.

15 juin – Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées

Pandémie et crise du logement : difficultés supplémentaires à surmonter pour les aînés vivant une situation de maltraitance

Cela fait maintenant plus d’un an que notre monde est bouleversé par la pandémie de COVID-19. Les personnes aînées ont particulièrement subi les contrecoups des mesures sanitaires imposées par la santé publique dans le but de les protéger. Elles se sont notamment retrouvées plus isolées, n’ayant par moment pas eu le droit de recevoir de la visite ou de sortir de chez elles.

Ce n’est un secret pour personne, la pandémie a un impact sur la santé psychologique de tous. Les intervenantes de la LAAA remarquent notamment que les appelants semblent beaucoup plus affectés, par les mêmes situations, qu’en période pré-pandémie. Cela pourrait s’expliquer par la solitude et la stigmatisation qu’ont vécu (et continuent à vivre) plusieurs aînés, affectant ainsi la confiance en soi et la capacité à aller de l’avant dans certaines démarches.

Par ailleurs, nous notons qu’une moins grande proportion de témoins, tels que la famille ou les amis, ont pu observer des indices de maltraitance et solliciter les services de la Ligne Aide Abus Aînés. En effet, les personnes aînées en situation de maltraitance ont initié 50,34% des appels logés à la Ligne Aide Abus Aînés entre le 1er avril 2020 et le 31 mars 2021, soit une augmentation d’environ 7% par rapport à l’année précédente.

Cette crise sanitaire est venue exacerber et décupler d’autres problématiques qui rendent les aînés d’autant plus vulnérables à la maltraitance. Dans certains cas, il s’agit de situations où la personne aînée cohabite avec la personne présumée maltraitante, qui peut avoir des problèmes de santé mentale et/ou de dépendance (alcool, drogue, jeux, etc.). S’ensuit des relations plus conflictuelles, d’autant plus que plusieurs sources de soutien ou d’adaptation ne sont pas accessibles, tels que les sorties au restaurant ou chez des amis, les gyms, etc. Bref, la cohabitation est devenue un facteur de risque encore plus important qu’il l’était déjà.

Ajoutons à cela la crise du logement. Comment se sortir d’une cohabitation difficile lorsque le prix des loyers, y compris en résidences privées, est inaccessible aux personnes aînées ayant pour seuls revenus leurs pensions de vieillesse? Comment ne pas se sentir coupable d’évincer une personne proche, sachant qu’elle se retrouvera potentiellement à la rue car elle n’aura pas les moyens de se loger? Comment se trouver un nouveau milieu de vie adéquat, alors qu’il y a une pénurie de logements abordables et que les mesures sanitaires rendent encore plus difficile la recherche de logement et l’obtention d’aide physique pour le déménagement? Les personnes aînées tolèrent-elles plus des situations à risque, en raison de toutes ces barrières au logement? Si la personne maltraitante est toujours à la maison, les personnes aînées ont-elles l’opportunité de demander de l’aide en cas de besoin? Ce sont des réflexions qui préoccupent particulièrement l’équipe de la Ligne Aide Abus Aînés.

Pour conclure, nous vous rappelons qu’il est impératif de prendre des nouvelles des aînés de votre entourage, en s’assurant de demeurer à l’affût de tout indice de maltraitance. Si vous observez quelque chose qui vous inquiète, n’hésitez surtout pas à faire appel aux services de la Ligne Aide Abus Aînés afin d’être pistés sur des actions concrètes que vous pourriez entreprendre. La lutte contre la maltraitance envers les aînés, c’est l’affaire de tous!

Cet article de la Ligne Aide Abus Aînés est initialement paru dans l’infolettre du 15 Juin de la Table de concertation des aînés de l’Île de Montréal.

15 juin – Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées

Parce que parler à quelqu’un de confiance, ça peut sauver des vies

En ces temps difficiles, il se peut que certaines personnes malhonnêtes profitent de la situation pour arnaquer les personnes aînées qui sont confinées à la maison. Soyez vigilants!

Si vous vivez ou êtes témoins d’une situation de maltraitance, peu importe la forme, appelez-nous! Parce que parler à quelqu’un de confiance, ça peut sauver des vies.

???? 1-888-489-2287
Services bilingues, gratuits et confidentiels, offerts partout au Québec

Tous les jours, de 8h à 20h

15 juin – Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées

La Ligne aide abus aînés lance une version améliorée de son site Web

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La nouvelle plateforme numérique facilitera l’accès aux informations pour tous les aînés en situation de maltraitance.

Montréal- 19 mars 2019

Pour répondre encore mieux aux besoins des personnes aînées, de leurs proches, des intervenants communautaires et des professionnels, la Ligne aide abus aînés (LAAA) met en ligne son site Web revampé.

« Cet outil que nous avons grandement amélioré est plus convivial, plus complet et plus
informatif pour tous ceux et celles qui sont interpelés par la question de la maltraitance des personnes aînées », a déclaré Sylvie Bouchard, coordonnatrice de la Ligne aide abus aînés. «Notre espoir est que le nouvel outil numérique nous permettra de bonifier notre offre de services autant pour nos diverses clientèles que pour les professionnels du milieu. »

À la suite de sa refonte, le site propose de nouvelles fonctionnalités, une apparence épurée et une meilleure organisation de l’information.

En guise d’exemples, l’internaute ayant une déficience visuelle peut maintenant augmenter la grandeur du texte à l’écran. Un nouveau module de recherche permet de trouver des réponses en quelques clics. Le nouveau site s’affiche aussi bien à l’ordinateur, sur une tablette ainsi que sur un téléphone intelligent.

De plus, le site de la LAAA héberge une nouvelle section dédiée aux communautés culturelles.

Dans cette section se trouvent des dépliants en italien, en grec, en espagnol, en arabe, en portugais et en cantonais. Il est aussi possible de consulter une liste d’organismes d’aide contre la maltraitance spécifiques à certaines communautés.

« Ce nouvel onglet nous permettra de tisser beaucoup plus de liens avec les aînés de diverses origines en abattant les barrières linguistiques. Nous pourrons ainsi les sensibiliser à la problématique de la maltraitance et briser l’isolement dans lequel ils se retrouvent. », ajoute Sylvie Bouchard.

Le site, comme le précédent, est disponible en français et en anglais.

La nouvelle mouture du site est aussi plus sécuritaire. Il existe un bouton qui permet de quitter le site rapidement pour assurer la confidentialité de la démarche. Le site est également doté d’un certificat SSL qui assure une connexion sécurisée entre le serveur et le navigateur.

« L’amélioration du site Web de la Ligne aide abus aînés est une autre preuve de notre engagement à augmenter la qualité et la disponibilité de nos services ainsi que notre capacité de
répondre aux besoins de notre population », a déclaré le Dr Lawrence Rosenberg, PDG du CIUSSS Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal. Comme le nombre d’aînés est constamment en
croissance, nous voulons aussi répondre à leurs nouvelles exigences et leur donner un plus grand accès aux informations numériques. »

Le formulaire de demande de consultation en ligne a été bonifié afin de mieux répondre aux besoins des intervenants et professionnels du réseau de la santé et des services sociaux, du
milieu communautaire et du secteur financier partout au Québec. La section « Outils et documentation » a également été bonifiée. Les intervenants et professionnels trouveront, entre autres, des guides, des outils de dépistage et des documents de référence.

Pour se rendre sur le nouveau site Web de la Ligne aide abus ainés, cliquez ici: https://www.aideabusaines.ca

 

 

Relations média : Carl Thériault, carl.theriault.ccomtl@ssss.gouv.qc.ca, 514-340-8222, poste 28242, Urgences : 514-618-5430
Source: https://www.ciussscentreouest.ca/nouvelles/article/la-ligne-aide-abus-aines-lance-une-version-amelioree-de-son-site-web/

Service professionnel et confidentiel partout au Québec
Tous les jours sans exception